Sécurité routière : droits et devoirs du cycliste

shutterstock_55929709recise.jpgComme tous les usagers de la route, le cycliste bénéficie de certains droits qui le protègent davantage lorsqu'il circule sur la voie publique. Ces droits s’accompagnent également de devoirs afin faciliter la cohabitation en toute sécurité.

Les droits des cyclistes

Quelques règles ont été établies pour les conducteurs :

  • Un conducteur ne peut s'approcher d'un passage pour cyclistes qu'à une allure modérée, de façon à ne pas mettre en danger les usagers qui y sont engagés et à ne pas les gêner lorsqu'ils achèvent la traversée de la chaussée.
  • Le cas échéant, les conducteurs doivent s'arrêter pour laisser passer des cyclistes.
  • Dans un embouteillage, le passage destiné aux cyclistes doit touj
  • Un conducteur doit garder une distance latérale d'au moins un mètre entre son véhicule et le cycliste.
  • ours rester libre.

En cas d'accident, la loi accorde aux cyclistes une protection supplémentaire. Celui qui renverse un cycliste doit non seulement indemniser les dédommages physiques, mais également les éventuels dégâts aux vêtements et aux lunettes. Cette règle vaut d'office, indépendamment de la question de la responsabilité de l'accident.

Seuls les cyclistes ayant plus de 14 ans et ayant consciemment provoqué un accident devront eux-mêmes payer des frais.

 

Les devoirs des cyclistes

En tant que cycliste, vous êtes obligé de respecter les règles de circulation routière pour garantir votre propre sécurité et celle des autres. En outre, vous devez veiller à ce que votre vélo et votre équipement soient toujours en règle.

Le cycliste  doit toujours rouler sur les pistes cyclables, les passages et les sentiers destinés aux cyclistes en respectant les droits des autres usagers faibles. Il n’a pas la priorité sur un passage destiné aux cyclistes. Il ne peut s'y engager qu'avec prudence et en tenant compte des véhicules qui s'approchent.

Si vous faites du vélo en groupe, d'autres règles sont d'application.

Votre vélo doit répondre à certaines normes techniques. Si vous voulez emprunter la voie publique à vélo, celui-ci doit être équipé :

  • d'une sonnette
  • de bons freins à l'avant et à l'arrière (sur les vélos pour enfants, un seul frein suffit)
  • une lumière blanche ou jaune à l'avant et une lumière rouge à l'arrière
  • un catadioptre blanc à l'avant et un catadioptre rouge à l'arrière
  • des catadioptres sur les pédales
  • des catadioptres dans les roues ou des pneus à flancs réfléchissants

Les vélos pour enfants, les vélos de course et VTT ne doivent pas forcément être équipés de lumières ou de catadioptres, à moins que vous ne rouliez dans l'obscurité.

Vous retrouverez toutes ces informations et d’avantages sur le site Belgium.be www.belgium.be/fr/mobilite/cyclistes_et_pietons/cyclistes/obligations