Réseau

shutterstock_136498349 recize.jpgLa Belgique dispose d'un réseau de voies navigables d'une densité exceptionnelle. En Région wallonne, plus de 450 km de voies sont utilisés couramment pour la navigation commerciale. Qu’elles soient naturelles (fleuves) ou artificielles (canaux), les voies navigables nécessitent un entretien permanent afin que la navigation puisse y être assurée.

Par ailleurs, toutes les voies navigables ne peuvent accueillir les embarcations de toutes les tailles. Elles ont donc été classées en fonction des dimensions maximales en dessous desquelles les bateaux sont autorisés à naviguer (vous en trouverez ici la classification).

Afin de pouvoir assurer ses différentes fonctions, le réseau est doté d’infrastructures diverses et variées : barrages, ascenseurs à bateaux, écluses, ponts, etc. (Cliquez ici pour visualiser les ouvrages d’art). Le terme plus général de "voies hydrauliques" désigne l'ensemble des voies navigables et des infrastructures qui s’y rapportent.

Les infrastructures de transbordement en font également partie. Celles-ci constituent l’interface indispensable entre le transport par eau et les autres modes de transport.