Task force

Quand des Ministres collaborent : une Task Force pour le vélo

Task Force2-resize600x336.jpgA la naissance du Plan Wallonie cyclable, il a été décidé de réunir autour de la table tous les représentants des Ministres du Gouvernement wallon pour discuter des matières ayant trait au vélo. Ceci afin de créer de la transversalité, mais également d’étudier les actions proposées par les différents intervenants en vue d’atteindre les objectifs du Plan Wallonie cyclable. Actuellement, les participants de cette Task force échangent sur les différentes méthodologies mises en œuvre, valident les propositions entreprises par l’administration ou les associations et adaptent le Plan Wallonie cyclable en fonction des évolutions du secteur.

Au fil des années, ce groupe d’actions s’est petit à petit spécialisé pour inclure différentes administrations et organismes qui n’étaient pas présents dès le commencement. Ces administrations et organismes sont en charge de mettre en application les décisions prises, et participent activement aux rencontres qui ont lieu plusieurs fois par an.

La Task force se compose de représentants :

  • Du Cabinet du Ministre Carlo Di Antonio : pour les matières de l’aménagement du territoire, des travaux publics, de la mobilité, de la sécurité routière et des transports. C’est également son représentant qui préside la Task force « vélo » et mène les réunions.
  • Du Cabinet du Ministre René Collin : pour la matière du tourisme.
  • Du Cabinet de la Ministre Valérie De Bue : pour les matières des pouvoirs locaux et des infrastructures sportives.
  • Du Commissariat Général au Tourisme (CGT) : cette administration renforce la professionnalisation du secteur par ses missions de conseils, de reconnaissances, de labellisations et d’aides financières.
  • De Wallonie Belgique Tourisme (WBT) : l’association se charge de définir l’image touristique de la Wallonie et d’en faire la promotion en Belgique et sur les marchés étrangers via tous les outils nécessaires. La structuration de l’offre et la création de produits touristiques font aussi partie de ses missions principales.
  • De l’Agence wallonne pour la Sécurité routière (AWSR) : elle développe toutes les actions touchant à la sécurité routière, et plus particulièrement celles qui ont trait à la politique cyclable.
  • Et enfin du Service public de Wallonie, et plus particulièrement la « Direction générale mobilité et infrastructure », qui prend en charge le reste des matières qui sont englobées dans le Plan Wallonie cyclable : le développement du RAVeL, des infrastructures, la signalisation, la mobilité, la sensibilisation des citoyens, les entreprises, etc. C’est également cette administration qui est en charge du secrétariat de la Task force.

Véritable concertation interministérielle, la Task force vélo se veut un élément fédérateur pour assurer le développement du vélo en Wallonie, en mutualisant les compétences de chacun vers un objectif commun : la mise en place du Plan Wallonie cyclable.