Appel à projets :

Communes pilotes Wallonie cyclable 2020

La Wallonie lance un appel aux communes désireuses de mener sur leur territoire une politique volontariste en faveur du vélo utilitaire.

Une enveloppe de 40 millions d’euros est ainsi réservée pour financer les projets des communes qui seront sélectionnées sur base de leur potentiel, de leur ambition et de leur vision stratégique. En créant sur leur territoire les conditions propices à la pratique du vélo au quotidien, ces communes pilotes contribueront à rencontrer les objectifs régionaux en matière de développement du vélo utilitaire, à savoir doubler son usage d’ici 2024 et le multiplier par cinq d’ici 2030, conformément à la VISION FAST – Mobilité 2030.  

La subvention permettra de couvrir essentiellement des dépenses en matière d’infrastructures. Ces dernières concerneront des aménagements sur le domaine communal ou pour lequel la commune dispose d’un droit.

Le projet des Communes pilotes doit contribuer par ailleurs à la transition climatique, dans le cadre du Plan Infrastructures 2020-26, qui dédie une enveloppe de 250 millions uniquement pour la mobilité douce. Les Communes pilotes constitueront également un axe fort du Plan global Wallonie cyclable, lequel doit être adopté dans le courant de l’année 2021.

Cliquez ci-après pour consulter le règlement complet de l’appel à projets « Communes Pilotes Wallonie cyclable ».

Modalités de l’appel à projets des « Communes pilotes Wallonie cyclable »

Les candidatures doivent être remises au Comité de sélection au plus tard le 31 décembre 2020, sur base de ce formulaire de candidature.

En raison des difficultés rencontrées par de nombreuses communes, notamment liées à la crise sanitaire, la candidature ne devra pas obligatoirement avoir été approuvée par le Conseil communal. Toutefois, l’absence de délibération du Conseil devra être dûment motivée et le dossier de candidature devra au minimum avoir fait l’objet d’une délibération du Collège, qui sera annexée au dossier de candidature.
La candidature devra alors être ratifiée par le Conseil communal au plus tard lors de sa première réunion de l’année 2021 et la délibération du Conseil approuvant le dossier de candidature devra parvenir au Comité de sélection au plus tard pour le 31 janvier 2021, faute de quoi la candidature de la commune sera définitivement écartée.

Les candidatures seront transmises :

SERVICE PUBLIC DE WALLONIE
Mobilité et Infrastructures
Direction de la Planification de la Mobilité
Boulevard du Nord, 8
B-5000 NAMUR

Les communes intéressées sont invitées à se manifester avant le 31 octobre en renvoyant par mail le formulaire de manifestation d’intérêt complété, à l’adresse : wallonie.cyclable@spw.wallonie.be.

workshop CPWC.png

Pour toute question :

Plan de travail 2.png

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Retour sur la première vague des Communes pilotes Wallonie cyclable :

L’objectif principal du projet « Communes pilotes Wallonie cyclable » est de concentrer différents moyens pour faire de quelques villes et communes des laboratoires et des vitrines du développement du vélo en Wallonie.

Après un appel à candidature en 2010 et la réalisation d’un Plan Communal Cyclable en 2011, les premiers projets ont commencé à se mettre en place dans les dix communes pilotes sélectionnées. En mars 2012, de nouveaux programmes d’action ont été présentés au Comité d’accompagnement des Communes pilotes, qui ont évalué la pertinence de chacune des mesures proposées. Celles-ci couvrent autant le domaine des infrastructures que celui de la sensibilisation et de la communication.

Des réunions plénières relatives aux projets d’infrastructures ont ensuite été menées au sein des Communes, permettant de s’orienter vers les aménagements les plus opportuns et exemplatifs. D’autres projets ont été menés en parallèle afin de sensibiliser la population à la pratique du vélo et de communiquer sur les nouvelles initiatives liées au Plan Wallonie cyclable dans les communes.

Au-delà des projets proprement dits, c’est maintenant une nouvelle transversalité qui s’est instaurée dans ces communes : les services des travaux et les spécialistes de la mobilité échangent, interagissent et communiquent désormais avec dynamisme sur les différentes réalisations de leur commune.

carte.jpg