Vélotourisme

shutterstock_73252207recize.jpg

Pour que « vélo » rime encore plus avec « plaisir », il convenait bien évidemment de développer le vélotourisme en Wallonie, ce que le Plan Wallonie cyclable s’est attelé à faire depuis sa création.

Les adeptes de la petite reine peuvent maintenant profiter de dix itinéraires régionaux de longue distance. Ceux-ci empruntent essentiellement le RAVeL et ont été conçus sur base du Schéma directeur cyclable.

De plus, à l’échelle européenne, la Wallonie est traversée par deux itinéraires EuroVélo : l’EuroVélo 3 qui permet de relier Trondheim en Norvège à Saint-Jacques de Compostelle (Espagne), ainsi que l’EuroVélo 5 où vous pouvez faire Londres-Brindisi (Italie).

Intéressé ? Plus d’infos sur la page consacrée aux itinéraires de longue distance.

Les points-nœuds se développent aussi en Wallonie !
Ceux-ci permettent au cycliste de composer son parcours sur mesure, selon ses capacités et en toute liberté grâce à un système simple de balises qui indiquent le numéro de l’intersection et la direction à prendre vers l’intersection numérotée suivante. Grâce à ce système, l’usager peu profiter de sa balade sans jamais devoir ouvrir une carte ou une application routière. Très prisés aux Pays-Bas et en Flandre, les réseaux points-nœuds se développent aussi très bien en Wallonie, puisque plusieurs réseaux s’offrent déjà aux cyclistes, pour des promenades inoubliables dans notre belle Région. Et ce n’est pas fini, car de nouveaux réseaux devraient prochainement voir le jour.