Les atouts du transport fluvial : écologique

Respect de l'environnement

12_MG_4341_C_SPW-G_Pasquarelli_vweb.jpgGrâce à des moteurs plus propres et plus performants, le transport fluvial peut clairement faire partie des solutions à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés par le protocole de Kyoto est ses développements ultérieurs.

Selon des études convergentes, le transport fluvial permettait une réduction de la consommation d'énergie de 3 à 6 fois par rapport au transport routier sans compter une réduction de l'émission de CO2 de l'ordre de 60 grammes par tonne-kilomètre transportée. Compte tenu du nombre de tonnes-kilomètres effectuées en Wallonie pendant un an, cela équivaut à une économie de plus de 100.000 tonnes de CO2.

En outre, avec une politique volontariste de la part des autorités publiques et du secteur privé, l'application des dernières avancées en matière de moteurs électriques, de piles à combustibles et de biocarburants permettrait au plus ancien mode de transport du monde d'être en même temps le plus moderne et de réduire à zéro son bilan carbone à l'horizon 2030.

Les coûts externes induits par le transport fluvial sont les plus bas parmi tous les modes de transport. Ces coûts externes sont dus à la pollution, aux embouteillages, aux accidents, aux frais d’infrastructure, au bruit, à l’effet climatique et sont à charge de la société dans sa globalité puisqu’ils ne sont pas compris dans le prix de transport.

Fiable - Polyvalent - Economique